Home » Fil infos » « Saint-Médard est un club formateur avant tout »

« Saint-Médard est un club formateur avant tout »

« Saint-Médard est un club formateur avant tout »

Trois questions à… Yannick Goïcoechéa, entraîneur des Rollerbugs de Saint-Médard 

Originaire de Saint-Pierre et Miquelon, le nouvel entraîneur des Rollerbugs a évolué au plus haut niveau du hockey sur glace français, notamment à Bordeaux. Il a également porté le maillot tricolore en sélection.

Après avoir choisi le roller-hockey et entraîné pendant près de 12 ans les Aloses de Bordeaux, il vient de rejoindre les Bugs de Saint-Médard. Un changement de taille pour un technicien accompli, et de nouveaux objectifs pour Saint-Médard.

Rollerbug – En arrivant à Saint-Médard, quel sont tes attentes et tes objectifs par rapport au club ? Qu’est ce qui t’a poussé à relever le défi ?

Yannick Goïcoechéa : « Ce qui m’a poussé à relever ce défi ce sont les conditions de travail, les perspectives, le potentiel développement du club, les attentes. Sur un plan personnel, il s’agit de me relancer, de changer mes habitudes, de découvrir quelque chose de nouveau, d’apprendre encore. L’idée de travailler et d’échanger des idées avec une équipe d’entraîneurs déjà en place me plaît beaucoup.

J’arrive dans un club très bien organisé, avec des conditions de travail optimales. Mon projet pour ce club s’inscrit dans la durée, je désire maintenir la pérennité du club, ce qui semble avoir été la priorité jusqu’à présent et qui rend cette organisation aussi forte et stable. Bien sur ces fondations, j’ambitionne d’amener le club à un rang plus conforme à ses moyens mis à disposition. Je veux poursuivre le bon travail qui a été fait jusqu’à présent par les entraîneurs successifs. Ce qui veut dire concrètement, amener et maintenir l’équipe première en N1, la réserve en N2, les Féminines en N1, et les équipes jeunesses en finales de championnat : voilà mes objectifs pour les cinq prochaines saisons. Pour cela, il faut s’appuyer sur les groupes en place et renforcer par touches bien pensées les effectifs. »

Yannick Goïcoechéa, nouvel entraîneur de Rollerbug

Rollerbug – Comment se prépare la prochaine saison pour l’équipe première du club ? Est-ce qu’il y a déjà des arrivées prévues dans l’effectif ?

YG : « Le recrutement va bon train, durant cette période, les joueurs(ses) se cherchent un peu, à moi de les convaincre que le projet de Saint-Médard est sérieux et ambitieux, et qu’il s’effectue sur des bases saines. Je n’ai pas de nom à avancer, pour l’instant, il est encore tôt, la saison 2012-2013 est à peine terminée. Il y a des places à prendre, c’est le moment de se décider. Après, les portes de l’équipe 1 se refermeront progressivement, parce que je désire garder un groupe stable l’améliorer par le terrain. Les besoins sont ciblés, un gardien pour pallier au départ de Clément Lauriot au Canada ; la relance, le power play et l’expérience pour ce groupe qui, pour le reste, possède déjà bien des atouts. »

Rollerbug – Quels sont tes objectifs et tes attentes pour les autres équipes, notamment la jeunesse ?

YG : « En jeunesse, je n’ai pas encore fait le tour des effectifs, mais à ce que j’en sais, là aussi les bases sont bonnes, il faut étoffer les groupes encore, travailler sur la continuité et le long terme, les attentes sont importantes. Mon objectif est d’amener des joueurs régulièrement aux portes de l’équipe 1ère et des équipes de France. Saint-Médard est un club formateur avant tout. »


Plus d'infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.