Home » Fil infos » N2. Les BUGS en FINALE !

N2. Les BUGS en FINALE !

N2. Les BUGS en FINALE !
 

 

 

Le week-end dernier à Ris Orangis en Région parisienne, l’équipe première de St Médard jouait pour la qualification en Finale du Championnat N2 2016. Dans un plateau de demi-finales à 4 équipes, seules les deux premières obtenaient le sésame. Sortis des quarts il y a 15 jours, Aubergenville, Cholet, Asnières et St Médard avaient tous pour ambition de passer ce tour. Je vous propose de revivre le déroulé du week-end.

 

Samedi 7 mai à 19h00

 

St Médard – Aubergenville : 4 à 2.

 

Les Hyènes d’Aubergenville, une équipe qui nous était inconnue mais qui présentait dans son alignement des joueurs reconnus dans le monde du roller hockey, et pour cause, certains ont déjà porté le maillot de l’équipe de France, comme Tony RIVOIRE ou encore Thomas AUVRAY. C’est avec beaucoup de détermination que nous nous sommes imposés, grâce à une entame de match parfaite, et une première mi-temps de haute volée. Romain COSTE lançait les débats, en scorant après seulement 22 secondes de jeu, au rebond d’une attaque de Louis MOREAU. Maxime HERAUT, lui aussi pressé d’en découdre, doublait la marque 3 minutes plus tard. Louis MOREAU en rajoutait un à la dixième minute, sur service d’Alexandre LABARTHE, en avantage numérique. Dans une chaleur étouffante, les joueurs éprouvaient le besoin de souffler, et Aubergenville en profitait pour revenir dans la partie à la 15ème minute. Score à la mi-temps 3 à 1 en notre faveur. Deuxième mi-temps, deuxième départ canon, Maxime HERAUT, encore lui, surprenait le gardien adverse après 29 secondes de jeu. Par la suite, nous avons eu un peu plus de mal à tenir le score, d’autant plus qu’on était régulièrement en infériorité. C’est d’ailleurs dans cette configuration à 3 contre 4, qu’on a encaissé un second but à la 26ème. Danny ROBERT SIFAOUI, dans les cages, tenait la baraque brillamment, mais à la moitié de la seconde période, la chaleur a eu raison de lui. Il a dû cédé sa place à Maxime CHAMON, qui a assuré la fin de match avec autorité. Les Hyènes, accablés eux aussi par la chaleur, ne parvenaient pas à renverser la tendance.

 

Samedi 7 mai à 21h00

 

Asnières – Cholet : 8 à 6

 

Dimanche 8 mai à 9h00

 

Cholet – St Médard : 3 à 5

 

Les Orques de Cholet, eux, on les connaissait bien, vu qu’ils sont dans notre poule depuis 2 saisons. C’est une équipe solide avec d’excellents joueurs, on était très concentrés, car on savait que la moindre erreur serait exploitée par l’adversaire. C’est Damien GOMBERT qui ouvrait les hostilités en moins d’une minute à la pendule. Comme une copie du match de la veille, nous avons enfoncé le clou en 10 minutes. D’abord par Romain COSTE en Power Play, sur passe de Louis MOREAU puis par Maxime HERAUT, qui mettait un grand coup derrière la tête des Orques en inscrivant un but alors qu’on était en infériorité. La mi-temps était sifflée sur le score de 0 à 3 pour nous, on était bien partis. Damien GOMBERT montrait la voie à suivre en 2ème période en y allant de son doublé à la 23ème minute avant que la machine s’enraye. En accumulant les pénalités et en commettant des erreurs inhabituelles, on a remis l’adversaire, qui n’en demandait pas tant, dans la partie. Par 2 fois en infériorité, on a payé cash notre indiscipline. Avec 5 minutes à jouer le score était de 4 à 3. On a su se ressaisir, cesser de subir, et jouer. Louis MOREAU, sur passe de Jimmy FORT remettait les Orques à 2 longueurs avant le coup de sifflet final.

 

Dimanche 8 mai à 10h30

 

Aubergenville – Asnières : 2 à 3

 

Dimanche 8 mai à 14h00

 

Aubergenville – Cholet : 9 à 9

 

Dimanche 8 mai à 15h30

 

St Médard – Asnières : 2 à 3

 

Les Démons d’Asnières étaient très redoutés, étant donné que l’an dernier en quarts de finale, c’est eux qui nous avaient sorti de la compétition. Une équipe avec de fortes individualités, athlétiques et habiles.

Les deux équipes étant qualifiées avant le début du match, c’était les 2 gardiens remplaçants qui débutaient la partie. On décidait de tourner à 3 blocs pour ce match pour ne pas trop puiser dans les réserves et pour donner du temps de jeu au 3ème bloc, composés de joueurs de retour de blessures David REY et Adrien ROUL à l’arrière, et du jeune Jean MOREAU, encadré par l’expérimenté Damien GOMBERT à l’avant.

Le match était quand même engagé, les deux équipes étant vouées à se rencontrer en Finale dans deux semaines, personne ne voulait laisser l’autre prendre l’ascendant. C’est Asnières qui démarrait mieux le match. Bousculés, on a subi dès le début de la partie, les attaques des Démons puis sur une pénalité différée et un tir lointain, on a pris notre 1er but, un but un peu gag, le palet roulant tranquillement derrière le gardien, avec une défense sans réaction.  Dans les deux minutes suivantes, on n’a pas su redresser la tête et logiquement Maxime CHAMON pris de vitesse, a dû s’incliner de nouveau. En deuxième période, l’équipe a bien réagit, et Asnières a un peu levé le pied également. Sur une supériorité, c’est Damien GOMBERT qui redonnait espoir aux siens sur une passe de Guillaume VANTOURS, mais Asnières répliquait rapidement à la 25ème. Le match était ensuite plus décousu, les esprits s’échauffaient un peu, les pénalités tombaient côté Asnières, et Louis MOREAU servit par son compère Romain COSTE inscrivait le deuxième but des Bugs à 6 minutes du coup de sifflet final. Malgré une fin de match bien menée, l’équipe n’a pas réussi à faire sauter le verrou.

La qualification étant dans la poche, c’est avec une grande satisfaction que l’on a pris la route du retour, la tête déjà à Anglet où les 21 et 22 mai prochain, l’équipe va jouer la finale, en compagnie de Asnières, et deux autres vielles connaissances de la poule C, La Teste qui réalise un bel exploit, et le grand favoris Anglet.

 

YG.

N2-Ris

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.